Article 'La grâce triomphera' on online art agenda Chat Perché, Mar 2020 (FR)

”La puissance et la grâce” regroupe les travaux de trois photographes talentueux dont les univers iconographiques se croisent lors de cette magnifique exposition collective. Mimiko Türkkan, Guillaumes de Sardes et Dana Hoey nous proposent une vision de la femme non conventionnelle. Ici, elle repousse les limites de la force physique, mais aussi de ses fantasmes. Voici les portraits de femmes libres.
Full article by Carine Bovey here:

La grâce triomphera


 

'La Puissance et la grâce' exhibition featured in Slash online magazine, Mar 2020


Plongée en images au cœur de l’exposition (suspendue pour le moment) La Puissance et la grâce à la galerie Analix Forever de Genève.
La Puissance et la grâce réunit les œuvres des trois photographes Dana Hoey, Guillaume de Sardes et Mimiko Türkkan qui consacrent leur travail aux portraits de femmes à la galerie Analix Forever.
https://slash-paris.com/articles/focus-la-puissance-et-la-grace-galerie-analix-forever-geneve
 

Review by Fabien Ribery in his blog L'intervalle (FR)

PAY HER, ce que le genre fait à l’image, par Mimiko Türkkan, photographe

Qui regarde qui et pourquoi ? qui désire et dévore qui ? quels sont les pouvoirs – de fascination, de déconstruction, de révélation – de l’image ? Dans une série intitulée Pay Her(e), la jeune artiste photographie, entre désir personnel et distance critique, un strip club, les couloirs, les vestiaires, la scène, et surtout le corps des femmes vrillé autour d’une barre de pole dance.

Text by Fiona Vilmer (FR)

Les images s’affranchissent d’une construction médiatisée pour rendre visible les zones parfois grises, écrasées par le phénomène de stéréotypie. Par l’expérience comme nécessité à sa pratique, les photographies dépassent la vision statique incarnée par le stéréotype d’origine. La série Pay Here interroge le genre politique par le corps. Les danseuses de pole dance photographiées en dehors du show, délaissent  les polarisations d’un regard masculinisé et d’une sexualisation exacerbée au profit d’une charge sensuelle consciente. Cet entre-deux démagnétise ainsi l’habitude du regard tourné vers l’objectification du corps, laissant un nouveau point de vue ouvert.
Les images décrivent des identités construites par et dans la société. Par l’observation de l’individu dans son ressentit propre, l’artiste se réconcilie avec le genre pour admettre sa propre identité plurielle, différente et fragmentée. Ancrées dans le réel, les narrations visuelles de Gözde Mimiko Türkkan se saisissent de la relation à l’Autre pour mieux se découvrir soi même.

 
Read the full text here: https://fionavilmer.com/gozde-mimiko-turkkan

Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google